Automobiles

1953 La 203 du cousin Léopold

Publicité Peugeot pour la 203 en 1955
La 203 de 1955 a encore ses fléches latérales et son lion (en réalité une lionne) sur le capot
203 Peugeot
Aux commandes de la 203 du cousin Léopold

"A Cherbourg, mes parents renouent des liens avec le cousin Léopold et son épouse qui sont dans les mêmes âges qu'eux mais ne partagent pas du tout le même rang social : le cousin - du côté de mon père - occupe « une position »."

...

"Attributs de cette réussite sociale, il loue une maison avec un coquet jardinet à jet d'eau dans le centre de Cherbourg et gare dans un box, non loin de là, sa 203 noire, toujours rutilante, régulièrement renouvelée."

...

" ...les Peugeot se distinguaient par leurs flèches encastrées à la verticale dans le pavillon derrière les portes. Que le conducteur tourne le bouton approprié et la baguette de fer d'une vingtaine de centimètres dotée d'un lumignon à son extrémité surgissait instantanément de son orifice tel un coucou vosgien pour s'ériger à l'horizontale lorsqu'elle n'avait pas auparavant rencontré le bras d'un piéton ou la tête d'un cycliste. Elles avaient en outre le mérite accessoire de tenir éveillés le conducteur et toute sa voiturée en claquant de satisfaction quand elles regagnaient leur antre."

 

203 Peugeot
Une 203 avec son lion mais sans flèche "comme neuve" (extérieurement du moins) découverte à Banon en avril 2012. A noter que sa peinture gris-bleu est celle d'un modèle 1955, celui-ci datant plutôt de 1959 ou 1960 (dépourvu de flèches)

Pour poursuivre la consultation de cette rubrique, cliquez ici

 

 

Textes entre guillemets extraits de l'Abécédaire d'un baby-boomer

 

Pour faire un commentaire, une suggestion, une critique, cliquez sur ce lieni.