Automobiles

1956 La 4CV Renault, pour la galerie

4CV Renault dotée d'une galerie
La 4CV surmontée de sa galerie

"Mes parents font rapidement l'acquisition d'une de ces galeries en tôle peinte à l'antirouille qu'il s'agit ensuite d'assortir à la couleur du véhicule. Elle est constituée d'une sorte de grille de tôle dont les quatre coins retournés dans la direction du toit sont posés sur des tampons garnis de caoutchouc noir et dur. L'ensemble, une fois posé, est arrimé par des attaches que l'on fixe de part et d'autre du toit en les serrant sur les gouttières .
La pose est une opération longue et délicate mais la dépose est un jeu d'enfant (je ne dis pas cela pour moi ...) et, compte tenu de l'engouement suscité par le besoin, mieux vaut enlever la galerie après usage (ce qui ne va pas sans poser un problème de stockage pour les urbains auxquels la 4CV s'adresse de manière privilégiée). Autre motif de ne pas abuser de la galerie : le toit ouvrant. Avec la galerie, la belle ouverture donne sur les grilles d'une prison et, dès que la voiture prend de la vitesse, l'écoulement contrarié du vent entre les barreaux provoque alors un bruit assourdissant."

 

 

Sur la 4CV (site dédié)

 

 

Pour consulter la rubrique consacrée au rodage de la 4CV, cliquez ici

 

Pour poursuivre la consultation de cette rubrique, cliquez ici

 

 

Textes entre guillemets extraits de l'Abécédaire d'un baby-boomer

 

Pour faire un commentaire, une suggestion, une critique, cliquez sur ce lien