Bobard

1956 Alter ego

"   En présence de personnes particulièrement talentueuses, a fortiori géniales, d'autres personnes moins bien dotées ont souvent la tentation de contester leur légitimité. Le cas le plus illustre qui naît au milieu du 19éme siècle est celui de William Shakespeare: le vrai serait un autre, un alter ego dépouillant un supposé usurpateur de sa légitimité.

Minou Drouet en train d'écrire

Un siècle plus tard, en 1956, une fillette de neuf ans, Minou Drouet, atteint en quelques mois une notoriété prodigieuse, d'autant plus surprenante que celle-ci trouve son origine dans la publication de poèmes, un genre qui d'ordinaire ne suscite guère l'intérêt des foules et ne recueille à l'édition que des succès d'estime.

 

Minou Drouet disant un de ses poèmes, BnF Gallica, 30 secondes

 

On soupçonne sa mère d'être la véritable créatrice de son recueil «Arbre, mon ami». Cette rumeur est immanquablement portée les journaux à scandales mais elle est aussi alimentée et crédibilisée par l'intérêt que lui portent des personnalités comme André Breton, Jean Cocteau et Roland Barthes.

On oublie alors que l'on attribue à Arthur Rimbaud l'écriture de poèmes dès l'âge de dix ans. La comparaison est incontestablement lourde à porter mais ceux qui croient à une supercherie l'encouragent en mettant en cause l'auteur sans critiquer sa production: seul un adulte serait susceptible d'atteindre un tel niveau …

Page de couverture du magasine "Justice" : Minou Drouet attaque en correctionnelle

L'éditeur René Julliard – qui n'est sans doute pas mécontent de la publicité que ce on-dit lui assure – affirme dans la préface du recueil de Minou Drouet que celle-ci a continué à produire des poèmes de la même veine alors qu'elle était «en résidence» dans sa propre demeure et qu'elle n'avait pas de contact avec sa mère.

 

Pour lever définitivement toute suspicion, la société des auteurs, la SACEM, organise un test dans ses murs: la jeune prodige est invitée à composer un texte sur l'un des deux thèmes qui lui sont proposés. 28 minutes plus tard, elle remet un poème dont la qualité s'apparente à ceux de son succès de librairie.

Cela ne convainc pas tous les incrédules et, notamment Louis Pauwels, journaliste et écrivain, qui discerne là rien moins qu'une manifestation de sorcellerie ...

Minou Drouet : a forgoten child poet, illustrations et texte en anglais présentant une biographie, dont le procès en sorcellerie

 

Minou Drouet : génie ou marionnette ? L'Alsace, ressouvenir le 4 8 2018, texte et illustrations

Affiche du film Clara et les méchants

A l'adolescence, la jeune star, portée par sa notoriété, se montrera en présence de Pablo Casals, de Madeleine Renaud, de Jacques Brel, de Charles Aznavour…, sera la tête d'affiche d'un film quelconque, obtiendra une audience privée du pape Pie 12 et - relation de cause à effet ? - produira un disque 45 tours bondieusard («mon dieu de mes quinze ans», «le twist du bon dieu»), des odelettes qui n'obtiendront pas en 1963 le succès international de Sœur Sourire («Dominique ...»).

 

Mon dieu de mes quinze ans, Minou Drouet, 45 tours Barclay, 1 minute 50

 

Le twist du bon dieu, Minou Drouet, 45 tours Barclay, 1 minute 50

 

Dominique, Soeur Sourire, Télé midi, interprétation le 29 2 1972 de son tube de 1963, 2 minutes 40

 

Point commun avec Arthur Rimbaud, parvenue à l'âge adulte, sa production artistique s'arrêtera.  "

 

Textes entre guillemets extraits de l'Abécédaire d'un baby-boomer

 

Pour faire un commentaire, une suggestion, une critique, cliquez sur ce lien