Opérette

Tino Rossi en couverture de Cinémonde

 

"L’opérette naît au milieu du 19ème siècle et connaît son apogée dans la période qui s’étend jusqu’aux années 1900. Hervé et Offenbach en sont alors les deux figures les plus marquantes. Tandis que l’opéra comique est devenu moins spontané, voire ennuyeux et pompeux, l’opérette puise ses sources dans le vaudeville et se caractérise par sa légèreté, voire son insolence.

 

Cela, à dix ans, lorsque j’assiste au théâtre du Chatelet à Paris à l’opérette « Méditerranée », je l’ignore évidemment et ce n’est pas le spectacle auquel j’assiste alors qui pourrait me le laisser imaginer, un spectacle plutôt statique, écrasé par des décors et costumes que l’on qualifierait aujourd’hui de kitch." 

...

"Sans être devenu un amateur passionné du genre, j’ai appris depuis lors que l’opérette pouvait aussi être un spectacle plaisant, amusant et spirituel."

 

 

 

 

Pour poursuivre la consultation de cette rubrique, cliquez ici

 


Textes entre guillemets extraits de l'Abécédaire d'un baby-boomer

 

Pour faire un commentaire, une suggestion, une critique, cliquez sur ce lien