Retraite aux flambeaux

2017 Passages de flambeaux

 

"  En l'absence d'études consacrées à ce sujet, il est impossible de déterminer combien de ces retraites religieuses aux flambeaux ont été victimes de la diminution des vocations et de la désaffection concomitante de la population pour les rites (une minorité de ceux qui se déclarent croyants assiste régulièrement à la messe dominicale).

 

Chapelle Saint-Laurent à Urville-Nacqueville
Chapelle Saint-Laurent à Urville-Nacqueville

Ainsi, à Urville-Nacqueville, dans la dynamique des années cinquante, on a construit et inauguré au début des années soixante une église Notre-Dame et une chapelle Saint-Laurent. En dépit d'un nombre d'habitants qui a considérablement augmenté (2161 habitants en 2015), la chapelle, longtemps fermée, accueille quelques dimanches par an la messe dominicale. Sa capacité qui, au vu des photos, ne semble pas dépasser une grosse centaine de places, conduit à supposer que l'auditoire est modeste.

 

En consultant internet, on constate que des retraites aux flambeaux subsistent dans des grands pôles religieux comme Lourdes ou encore Saint-Nicolas-de-Port en Lorraine.

Affiche d'un comité de quartier : retraite aux flambeaux le samedi 6 décembre

Cependant à la requête «retraites aux flambeaux dans le Loiret» n'apparaissent que des manifestations laïques. Il y a bien des fêtes de prénoms de saints mais à y regarder de plus près, il s'agit de fêtes communales pour lesquelles la retraite n'est qu'un composant festif parmi d'autres.

 

Une seconde recherche sur le site des archives de la région Centre Val de Loire qui accueille des films amateurs conduit au même constat : les huit films qui, de 1959 à 2012, répondent à cette requête traitent de fêtes de villes et de villages. Les retraites aux flambeaux n'y occupent qu'une portion congrue (ce qui, cinématographiquement parlant, n'est pas regrettable, le cinéma amateur s'accommodant mal de prises de vues de nuit …).

 

Si l'on élargit la requête au monde entier, on trouve aussi des retraites aux flambeaux organisées par des mouvements extrémistes. Rien de tel apparemment en France, on ne le regrettera pas, mais:

  • une chorégraphie du régime nazi dont un reportage des “Actualités Françaises” glorifie en 1943 l'“œuvre gigantesque trop peu connue en France”,

  • encore aujourd'hui, les parades nocturnes et costumées du Ku Klux Klan aux États-Unis,

  • récemment enfin les démonstrations nationalistes en Ukraine.

 

 

Revenons en France: la plupart des retraites aux flambeaux semblent être consacrées à la commémoration du 14 juillet mais toutefois pas exclusivement.

 

On trouve aussi des manifestations privées à l'occasion  :

  • d'une fête patronale en Seine et Marne,

  • d'une soirée musicale en Sologne.

 

 

On trouve même en cherchant bien une retraite aux flambeaux organisée à l'occasion de la fête annuelle des pompiers

 

 

Retraite aux flambeaux pour les enfants et avec les pompiers : une formule qui aurait peut-être apaisé mes craintes d'enfant à Nacqueville en 1953 ...  "

 

Chronique publiée en septembre 2017

Textes entre guillemets extraits de l'Abécédaire d'un baby-boomer

 

Pour faire un commentaire, une suggestion, une critique, cliquez sur ce lien