Télévision

1960 Palette au palais

Page de couverture du magazine Science et Vie

 

 

 

 

 

La télévision en couleurs au début des années soixante : un sujet pour Science et Vie et un thème d'exposition pour le Palais de la Découverte ...

Palais de la Découverte
Palais de la Découverte à Paris

"... il est une autre évolution attendue qui est encore dans les limbes de la télévision française : la couleur. Certes, d'aucuns garnissent bien la façade de leur récepteur d'un filtre de plexiglas teinté pareil à celui utilisé pour les lunettes de soleil mais cela ne fait pas longtemps illusion.
Aussi mon intérêt est-il vif quand le Palais de la Découverte met sur pied une de ses expositions temporaires sur le thème de la télévision en couleurs.

Un des premiers téléviseurs couleurs commercialisé en 1968, le CFT RS15 . Rondeur de l'écran ...
Un des premiers téléviseurs couleurs commercialisé en 1968, le CFT RS15 . Rondeur de l'écran ...

Au centre de la salle, sous de puissants projecteurs, une caméra fixe traque un pot de fleur et, à côté, debout, un docte commentateur explique aux visiteurs médusés comment, à quelques mètres de là, sur le petit écran qui trône sur une estrade, le nuancier des teintes du pot et de sa fleur peuvent être admirées à l’identique, ou, en en tout cas, peu s’en faut .

Un des visiteurs, tôt blasé peut-être, interroge notre appariteur sur ce qu’il adviendrait si la nature morte était gagnée par un soupçon de vie. L’image conserverait elle sa netteté ? Les couleurs ne se dénatureraient-elles pas sous l’effet du mouvement ?

Mire télévision couleurs en 1967
Mire télévision couleurs en 1967

Là, l’appariteur musclé (il porte une chemise à manches courtes), piqué au vif, n’écoutant que son courage, agite son avant-bras sous le feu des projecteurs juste dans l’axe de visée de la caméra. Grâce aux initiatives conjuguées du Palais de la Découverte et de son audacieux collaborateur, il m’est ainsi donné d’assister à mon premier spectacle télévisé en couleurs : devant le décor d’un pot de fleur, celui d’un bras auquel la caméra semble avoir donné la jaunisse en sus de la tremblote imprimée par le démonstrateur pour les besoins de la cause."

Textes entre guillemets extraits de l'Abécédaire d'un baby-boomer

 

Pour faire un commentaire, une suggestion, une critique, cliquez sur ce lien