Dactylo

1980 Sur la touche

"En 1978, le rapport Nora-Minc annonce au grand public les changements imminents liés au rapprochement de l'informatique et des télécommunications 1: «L'informatisation des activités de bureau va peser sur les effectifs de cet énorme secteur, diffus dans l'ensemble de l'économie, que constituent les 800000 secrétaires. Le développement des réseaux, la télécopie, les possibilités offertes par l'introduction des microprocesseurs dans les machines à écrire dessinent un nouveau type de secrétariat dont les tâches seront davantage de surveillance que d'exécution»."

SICOB à La Défense

"En réalité, les premières machines à écrire dotées de mémoire, de cassettes magnétiques, d'écran de contrôle et connectables à des imprimantes rapides sont déjà commercialisées mais leur prix très élevé en limite la diffusion.

De ce fait, en 1980, les journalistes qui commentent les nouveautés du SICOB peuvent encore annoncer qu'il s'agira «d'une révolution électronique en douceur» ou, mieux encore, que cette révolution n'est que «pour après-demain»."

Cassette

...

"Avec les nouvelles machines à écrire, non seulement la frappe était réduite au strict nécessaire mais encore des pans entiers de texte en mémoire pouvaient être réutilisés (des simples formules de politesse aux lettres-types dans lesquelles il n'y avait plus qu'à insérer quelques rares données personnalisées), la mise en forme de l'ensemble étant réalisée automatiquement."

"Les dactylos championnes en caractères à la minute devaient devenir des opératrices en traitement de texte.

En outre, la connexion de ces machines à écrire dites «intelligentes» au réseau diminuait considérablement les opérations annexes (copies, mises sous pli, archivage) en rendant le courrier disponible sans délai sur les postes de travail des destinataires. Ces avantages de souplesse d'exécution et d'amélioration de la réactivité conduisirent rapidement à un élargissement du marché de ces nouvelles machines et, bien entendu à une baisse de leurs prix elle-même source d’accélération de ce processus … qui réduisit sensiblement les besoins en dactylos."

Perforatrice de cartes Bull P112  1969
Perforatrice de cartes Bull P112 1969

"Et il ne fallait pas compter sur une reconversion de ces professionnelles dans la frappe de cartes perforées à partir de bordereaux manuscrits puisque les «pools de perforatrices» disparaissaient du fait des traitements transactionnels sur terminaux assurés directement par les utilisateurs dits «finaux».

En cette année 1980, le Bureau International du Travail avait de bonnes raisons de s'inquiéter quant à l'avenir des secrétaires et tout particulièrement des dactylos dont la valeur ajoutée professionnelle s'exprimait exclusivement en termes de vitesse de frappe."

"Le pire pour ces dactylos était en préparation et allait être effectif en 1981 avec l'arrivée sur le marché :

  • d'une part de l'ordinateur individuel qui allait permettre à tout un chacun de constituer des documents conséquents et des présentations attrayantes sans le concours de professionnelles spécialisées,
  • d'autre part des messageries électroniques permettant de multiplier les exemplaires diffusés sans aucun coût associé (on verrait plus tard que la diarrhée de textes trop largement diffusés n'était pas forcément un avantage pour l'entreprise)."

 

Pour poursuivre la consulation de cette chronique, cliquez ici

 

 

Textes entre guillemets extraits de l'Abécédaire d'un baby-boomer

 

Pour faire un commentaire, une suggestion, une critique, cliquez sur ce lien