Chasse

Dessin humoristique d'un ours devant des trophées humains

 

" Dans l'édition d'août 1963 du mensuel Le Chasseur Français, on peut lire cette définition de la chasse : «la chasse est la mise en œuvre d'une pulsion intense et profonde qui nous vient de nos plus lointains ancêtres. Mais elle est surtout une occasion de contempler les beautés naturelles du monde».

 

Outre le fait que je suis épargné par cet atavisme, je ne suis franchement pas convaincu que la contemplation des «beautés naturelles du monde» doive s'accompagner d'une présence prédatrice de la faune.

 

Cet amour de la nature qui est fréquemment avancé par les chasseurs comme une justification de l'activité de chasse me laisse dubitatif. On notera que ce même argument est avancé par les conducteurs de 4x4 et autres engins motorisés qui bousillent allègrement les chemins de promenades et agricoles et importunent animaux et humains par le vacarme de leurs machines.

 

Je demeure d'autant plus pantois à l'égard de ce goût, de cette «pulsion intense et profonde», que j'ai connu des chasseurs sensés, pas vindicatifs et de bonne compagnie, à commencer par mon père qui avait pratiqué ce loisir avant la guerre et fut longtemps abonné au Chasseur Français.

 

Couverture d'un numéro du Chasseur Français avec un sanglier en gros plani

 

Mes souvenirs de consultations de cette revue en 1954 constitueront la matière de ma première étape.

 

Trente ans plus tard, je serai confronté à la présence inquiétante de chasseurs à proximité de ma maison, limitrophe d'un bois et d'une vaste étendue agricole propice à la traque des animaux à plumes et à poils. J'aborderai ici le sujet des accidents de chasse.

 

Enfin, en 2017, une information donnée sur la prolifération effrénée des sangliers me conduira à en rechercher les causes. Cette information entendue à la radio régionale le 15 août aura d'ailleurs constitué l'élément déclencheur de l'écriture de cette chronique.

 

Deux sites internet m'ont aidé dans cette rédaction:

 

"

J'ai en outre consulté les ouvrages suivants :

 

Le Chasseur Français, un siècle au cœur de la vie des Français, Antoine Berton et François Grange, Solar 2013

 

La chasse en France, Philippe Waguet et Anne Charlez-Coursault, PUF Que sais-je? 1991

 

Garde-faune en France, Jean-Luc Marendon, L'Harmattan 2016

 

Comment se promener dans les bois (sans se faire tirer dessus) Marc Giraud, Allery éditions 2014

 

Le livre noir de la chasse, Jean Athanaze, Éditions Sang de la Terre 2011

 

 

Textes entre guillemets extraits de l'Abécédaire d'un baby-boomer

 

Pour faire un commentaire, une suggestion, une critique, cliquez sur ce lien